Trucs et astuces pour déjouer les pièges du net

Nous voyons l'émergence de quantité de malfaçons sur le web; des emails avec des pièces jointes dangereuses qui peuvent rendre votre ordinateur inutilisable, des faux emails de demande de mot de passe, des paiements via des sites qui copient Paypal...

Alors dans tout cela, comment s'y retrouver? Voici quelques informations qui vous permettront de ne pas vous faire avoir.

A quoi faire attention?

- Vérifiez toujours l'adresse du destinataire: un email qui vient de bcv@gmail.com ou helsana@monassu.ch ne peuvent pas être des emails officiels, n'importe qui peut utiliser des adresses telles que celles-ci.

- Vous pouvez aussi vérifier sur le site hoaxbuster.com si le mail est une arnaque.

- Pour vous rendre sur votre compte (banque, webmail, etc) ne cliquez pas sur le lien d'un mail, mais écrivez l'adresse directement dans votre navigateur web. 

- N'ouvrez jamais la pièce jointe d'un mail si vous n'êtes pas absolument sûr de sa provenance.

- Méfiez-vous si on vous demande de l'argent pour récupérer un paiement ou un achat que vous avez déjà payé.

cadenas

Le phishing, ou hameçonnage

Le mail vous demande vos coordonnées bancaires ou votre mot de passe d'adresse mail; il semble émaner d'un organisme officiel (banque, impôts, fournisseur d'accès internet, etc) et contient un message douteux et inquiétant (si vous ne réagissez pas immédiatement, votre compte va être piraté/fermé...). Ne donnez jamais suite à ces mails; aucun organisme officiel ne vous demandera des informations aussi confidentielles par ce biais-là.

Le mail d'appel au secours

Une personne connue (vous vous trouvez dans son carnet d'adresse) vous prévient qu'elle se trouve à l'étranger, sans ressources, et qu'il faut l'aider. En cas de doute, prenez contact (autrement que par mail) avec la personne réelle; vous pourrez ainsi vous rassurer et lui annoncer qu'elle s'est fait pirater son carnet d'adresse.

Le mail avec une pièce jointe douteuse

Le mail est envoyé par un destinataire que vous ne connaissez pas et qui se présente comme une connaissance, parfois même en citant votre nom/prénom; le texte semble dire qu'il s'agit d'une facture ou autre. La pièce jointe peut être un .zip, .rar, .jpg, .doc, etc. Dans la majorité des cas, la pièce jointe peut infecter vos données, ou pire crypter votre disque dur et vous n'y aurez plus accès.

Les échantillons gratuits

De nombreux sites de vente en proposent; vous aurez seulement à payer les frais de port par carte de crédit. Mais accepter de payer pour recevoir des échantillons équivaut parfois à un abonnement non-désiré; de plus, le site connait ensuite votre numéro de carte de crédit... Pour se prémunir, il est important de trouver et de bien lire les conditions générales du site afin de vérifier à quoi la commande d'échantillons gratuits vous engage.

Les bonnes affaires

Par exemple sur facebook, un lien qui promet un bon d'achat de plusieurs centaines de francs ou d'euros dans un grand magasin, pour autant que vous cliquiez sur le lien. Méfiez-vous, c'est un peu trop facile pour être honnête. En cliquant sur le lien, il peut se produire plusieurs situations, mais toutes seront mauvaises: installation de logiciels malveillants, vol de vos informations, etc. Ne cédez pas à ces tentations alléchantes!

Le faux paiement

Paypal est très utilisé pour les achats en ligne avec des sites de petites annonces tel qu'anibis, ricardo, ebay, etc. Faites très attention toutefois, de nombreux hackers vous proposent de payer sur votre compte Paypal, puis vous envoient de faux mails de réception de la part de Paypal afin que vous leur envoyiez la marchandise. Parfois l'arnaque va encore plus loin, et vous êtes sommé de payer un certain montant pour récupérer l'argent qui vous a été versé (un comble...).

Et bien sûr, n'oubliez pas le maître mot de la sécurité: en cas de doute, abstenez-vous et renseignez-vous!

05.04.2016


Commune de Presinge
Un petit village de la campagne Genevoise...01.06.2017

IP music
Radio indépendante DAB+...10.04.2017

Popepoppa
Création et gestion de structures d'accueil professionnelles de l'enfance....01.04.2017


Voir les archives